Quel sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial représente une forme de travail de plus en plus appréciée par les personnes en quête de protection sociale et économique, mais aussi par les employés qui désirent se mettre à leur propre compte, sans pour autant perdre leur qualité de salarié.

La croissance de ce type d’emploi a été très forte pendant les quinze dernières années. La France emploie aujourd’hui près de 90 000 personnes. C’est pourquoi, il est judicieux de consacrer cet article pour étudier ensemble les avantages du portage salarial.

Les avantages procurés par le portage salarial à la personne portée

Choisir le statut de salarié porté comporte un premier atout, il présente le privilège de conjuguer à la fois l’autonomie propre à un régime d’indépendant et la couverture sociale propre à un statut de salarié. Autrement dit, le porté fixe seul sa prestation de service et gère ses prix. Il décide même, en concertation avec la société cliente, du déroulement et des modalités de mise en œuvre de sa mission mais aussi de ses horaires et de sa localisation.

En outre, et bien que réalisant ses missions en qualité de freelance, le salarié dispose de la totalité des avantages liés au statut de salarié : assurance chômage, pension, assurance maladie, complémentaire santé, etc.

Le portage salarial est un mode de travail permettant de mener à terme une activité autonome tout en bénéficiant de l’accompagnement nécessaire de la part de la société de portage. De ce fait, le consultant de la compagnie peut fournir au collaborateur les conseils utiles à la réalisation de ses activités de freelance ou pour développer son entreprise. Par ailleurs, la compagnie de portage salarial nous permet d’avoir recours à une collectivité de portés, et de rompre ainsi avec l’isolement qui peut toucher quelques indépendants.

La gestion administrative est un des avantages du portage salarial

Un des autres grands intérêts du portage salarial réside dans le fait que le consultant ne se charge aucunement de la partie administrative qui est alors entièrement assumée !

Le salarié ne se soucie pas non plus de la gestion administrative par rapport à son activité qui est intégralement assurée et gérée par la société de portage :

  • élaboration de la forme juridique indispensable à la réalisation de son activité ;
  • préparation du document commercial qui sera signé entre le consultant indépendant et la société de portage ;
  • paiement des impôts sur les sociétés ;
  • gestion de la comptabilité.

En effet, la société de portage salarial assure les démarches administratives, législatives et de comptabilité de ses collaborateurs, en échange de la perception de  » commissions de gestion « .

À ce titre, elle rédige et passe elle-même en charge le contrat commercial avec la société cliente, à partir des échanges menés par le collaborateur et se chargera de la tarification de la prestation. Elle réglera les contributions sociales et se chargera de la comptabilité (par le biais du rapport d’activité). Il existe aussi des sociétés de portage salarial qui garantissent le remboursement en cas de défaut ou de retard de règlement de la société cliente.

Le coût maitrisé : en quoi consiste-t-il ?

Avec le recours au portage salarial, la société a la garantie de ne pas rencontrer de fausses surprises ! Avant de commencer la mission, elle a connaissance au préalable du tarif de celle-ci étant donné que ce dernier a fait l’objet d’une négociation et est inscrit sur le contrat de prestation. Elle maîtrise donc parfaitement son enveloppe budgétaire en ayant connaissance en amont du prix appliqué. En outre, ses charges sont allégées, car elle ne doit pas mener une campagne de recensement qui mobilise du personnel, temps et frais si elle devait recourir à une agence de recrutement externe.

Étant donné que la société ne verse que les montants préalablement déterminés, il est inutile de rédiger une fiche de paie et de mobiliser le service des ressources humaines. Par ailleurs, elle ne supporte pas non plus les frais sociaux. Effectivement, le recrutement d’un employé sous contrat à durée déterminée ou permanente coûte davantage que de recruter un collaborateur pour une petite mission.